Les publications du Comité Régional CGT Centre-Val de Loire

Elaboration des propositions de la CGT

 

Sur

 

Le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET)

 

         

          Parce qu’il touche à notre vie quotidienne, au travail et hors travail, à l’emploi, au développement économique, à la présence des services publics, à nos déplacements, à la culture et au sport de masse, ce schéma d’aménagement du territoire touche toutes les citoyennes et tous les citoyens.

 

A la différence de l’ancien SRADT, ce schéma est prescriptif ce qui signifie qu’il s’impose à toutes les collectivités locales et donc à tous les habitants.

 

Le comité régional CGT a décidé d’en faire une grande bataille revendicative dans laquelle la CGT  fera connaître ses positions, ses exigences, ses revendications.  Le questionnaire ci-joint permet une élaboration citoyenne des propositions, chaque ligne, chaque thème pouvant être facilement développé (...)

Propositions de la CGT

POUR L’ACCÈS ET LA GRATUITÉ A DES SOINS DE QUALITÉ POUR TOUS IL EST URGENT D’AGIR

 

 

Les inégalités explosent avec des conséquences insoutenables pour la majorité de la population. La situation des hôpitaux publics est, elle aussi, cruellement endommagée. Ce que vivent et subissent les personnels est absolument intenable, dans des services profusément engorgés ou les patients n’auront, hélas, pas tous une place (un lit), avec, au bout du compte, de graves répercussions sur l’ensemble de la population.

Malgré ce constat, le gouvernement prépare son Plan Santé Territoire 2018/2020 et l’inscrit dans une nouvelle cure de rigueur budgétaire au nom du déficit « historique », organisé.

Spéculer sur la santé et la protection sociale[1], la sureté des patients, remettre en cause le principe même de la Sécurité Sociale et de la gratuité des soins dans notre pays, au bénéfice d’une montée en puissance du système privé de mutuelle-assurance, sous pression des lobbies est insoutenable.

La Cgt en région Centre Val de Loire souhaite donc vous apporter son éclairage sur les enjeux que représentent l’accès aux soins de qualité pour tous, quelle que soit sa situation, son lieu de résidence.

Elle propose en même temps dans ce dossier le nécessaire rassemblement de tous dans les luttes pour rompre avec la régression qui est imposée aux salariés et à leurs familles.

Pour présenter les enjeux de cette bataille nous mettons à votre disposition ce dossier afin de permettre à tous d’appréhender l’urgence de la situation à nous mobiliser partout quel que soit notre profession, notre âge, nos responsabilités comme actifs ou retraités(...).

 

[1] Les entreprises ont versé 1000 milliards d’euros de dividendes en 2017 (Les échos du 19/02/2018)

Lire la suite

SEANCE PLENIERE DU CESER 16 AVRIL 2018

AVIS PLAN REGIONAL SANTE

INTERVENTION DE MADAME GAETA,

GROUPE CGT

 

Monsieur le Président,

Madame la Vice-Présidente du Conseil Régional,

Monsieur le rapporteur,

Mesdames et messieurs les conseillers,

Comme vous le savez, la CGT s’est emparée depuis bien longtemps de la question primordiale d’accès aux soins pour les populations. Le nouveau plan régional santé, présenté à la conférence régionale de santé et de l’autonomie le 29 mars, ne fait hélas que reprendre les politiques publiques en matière de santé menées depuis plusieurs années par les gouvernements successifs, avec une amplification notable des mesures d’austérité budgétaires. FO et la CGT ont voté contre.

La loi de finance de la sécurité sociale 2018 s’inscrit dans « l’objectif de baisse de la dépense publique et de réduction du déficit ». Avec une fixation de l’ONDAM à 2.3% au lieu des 4% nécessaires pour le maintien des moyens existants, il est impossible pour la CGT de porter ce nouveau plan régional santé comme une avancée pour les populations. Et les raisons sont simples, celui-ci s’acharne encore, à détruire l’hôpital public, seul garant de l’égalité de l’accessibilité aux soins pour tous, quelle que soit sa situation.

Nous regrettons que l’avis qui nous est présenté ici, ne soit pas allé sur le fond du document, qui pourtant fait état de toutes les restructurations et fermetures de services à venir. Maternité, chirurgie, médecine, cardiologie, soins de suite et de réadaptation, hémodialyse, SAMU, urgences, psychiatrie, toutes les disciplines sont impactées.

Comment est-il possible de prétendre vouloir « répondre aux besoins de santé de la population » et de « donner la priorité à la prévention et promotion de la santé » quand dans le même temps, on supprime des services entiers d’hospitalisation, quand on détruit la médecine du travail et les CHSCT, la médecine scolaire, quand on régionalise les structures de dépistages du cancer, ou encore quand il n’est plus possible de se faire faire une mammographie dans son hôpital comme à Bourges par exemple ?

En région, plus d’une vingtaine de services sont menacés de fermeture, sans compter les mutualisations attendues ainsi que toutes les fermetures déjà effectives(...)

Lire la suite

Voir la vidéo

Déclaration CGT à la plénière de la Conférence Régionale de la Santé

et de l’Autonomie du 29 mars 2018.

 

En préliminaire la CGT tient à s’exprimer sur le projet d’avis proposé à la CRSA sur le plan régional santé de deuxième génération.

 

Tout d’abord nous remarquons que les membres de la CRSA souhaitent attirer l’attention de la Direction générale de l’ARS sur une appréciation assez mitigée du PRS2 avec des remarques insistantes.

 

Comme sur le parcours de soins des usagers ou certaines solutions avancées par le PRS2 peuvent dans certains cas avoir des conséquences négatives sur la vie des personnes fragiles et vulnérables.

 

Ou encore sur les difficultés actuelles d’accès aux soins qui méritent des études approfondies pour en mesurer les impacts réels sur l’état de santé de la population. Sur ce même sujet, l’avis tout en affirmant que le nouveau zonage relatif à l’installation des professionnels de santé  soit un réel progrès juge qu’il n’en demeure pas moins insuffisant.

 

Il est  souligné dans l’avis que des indicateurs budgétaires restent à mettre en évidence pour renforcer la crédibilité de l’action des pouvoirs publics et des acteurs de santé publique sur la prévention et la promotion de la santé. D’autant plus que pour la CGT nous dénonçons l’entreprise de destruction de la médecine du travail, la liquidation des Comités d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail, l’insuffisance de moyens de la PMI et la dégradation de la médecine scolaire(...)

Intervention d'Alain Borg

Aménagement des Territoires

Pour Vivre et Travailler en Région Centre-Val de Loire

La CGT Analyse, Revendique et Propose

 

Les Conseils Régionaux sont appelés à élaborer des Schémas Régionaux d’Aménagement Durable du territoire. Ces schémas conditionneront la vie des populations sur le moyen et long terme. Ils seront applicables à l’ensemble des collectivités territoriales, et devront être adoptés par les conseils régionaux  avant l’été 2019.

Au motif  « d’aménagement des territoires », la puissance publique et le patronat n’ont cessé d’organiser depuis 40 ans  le  déménagement  des territoires pour répondre aux exigences du capital, au mépris des intérêts des populations.

 

Contre la logique de concentration et de spécialisation des territoires dédiés à l’excellence pour les grands groupes et  la friche pour les autres, la CGT en Région Centre Val de Loire formule  33 propositions sur la base des combats syndicaux interprofessionnels et des luttes sociales pour faire évoluer notre région dans le sens du progrès social et de la réponse aux besoins des populations :

 

La CGT formule 33 exigences revendicatives

« Bien vivre et travailler en région Centre- Val de Loire »

© 2017 CGT Région Centre-Val de Loire. Tout droit réservé.

  • Facebook Clean Grey