LE PLAN REGIONAL SANTE CENTRE VAL DE LOIRE VIENT DE PRENDRE DU PLOMB DANS L’AILE

 

La presse régionale indiquait ces derniers jours que le PRS avait  bien été voté par la conférence régionale de santé (CRSA) le 29 mars par 51 voix sur 57 tout en omettant de préciser que celle-ci est composée de 97 représentants finement triés sur le volet.  Quarante membres de cette assemblée étant absents pour voter  sur la seconde version du plan régional santé couvrant les cinq prochaines années. Ils et elles  ne se sont pas déplacés ce qui était loin d’être anodin !

 

Coup de canon dans cet univers serein dans lequel patronat et gouvernement avec des médias à leurs bottes tentent de convaincre l’opinion publique que la grande majorité des salariés, de la jeunesse et des retraités leur seraient acquis, le PRS Centre Val de Loire vient d’essuyer au cours de la séance plénière du conseil Régional du 19 avril un second revers.

 

Des élus du PS à ceux de la droite, les conseillers régionaux après le vote unanime du conseil économique, social, environnemental régional viennent de rejeter le plan régional santé de l’ARS.

 

La mobilisation des salariés de la santé, de l’action sociale avec le soutien massif des usagers et familles de résidents et patients sont à la source de ce rejet par les deux premières assemblées régionales.

 

A nouveau est confirmé ce que la Cgt n’a cessé de dénoncer.

 

Les CRSA  (Conférences Régionales Santé)  composées dans l’opacité la plus totale, sont en total décalage avec les besoins des populations, les attentes des acteurs du secteur de la santé et de l’action sociale(...)

 

Lire la suite

Please reload

LES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE

07/10/2019

1/10
Please reload

Please reload

Articles récents
À la une

© 2017 CGT Région Centre-Val de Loire. Tout droit réservé.

  • Facebook Clean Grey